Publication d’un article dans le Journal des anthropologues

Paru dans le numéro Subjectivations du(es) / au travail, il est intitulé « Devenir entrepreneur(e) en coopérative d’activité et d’emploi : Les 1001 visages de l’émancipation ». Cet article est le fruit de recherches menées en collaboration avec Flora Bajard.

Notre équipe est lauréate de l'accord cadre "design" lancé par la MEL

En partenariat avec une équipe pluridisciplinaire et transfrontalière composée spécialement pour ce projet

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
Slider
Publication d’un article dans le Journal des anthropologues

Paru dans le numéro Subjectivations du(es) / au travail, il est intitulé « Devenir entrepreneur(e) en coopérative d’activité et d’emploi : Les 1001 visages de l’émancipation ». Cet article est le fruit de recherches menées en collaboration avec Flora Bajard.

Notre équipe est lauréate de l'accord cadre "design" lancé par la MEL

En partenariat avec une équipe pluridisciplinaire et transfrontalière composée spécialement pour ce projet

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
Slider
ATELIER DE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES APPLIQUÉES

D'où vient le terme Sociotopie ?


Nous nous inspirons du concept de « sociotope », qui décrit l’usage et l’appropriation des lieux publics et des lieux ouverts par les individus. Concept déjà ancien en socio-anthropologie, il a été redéployé dans les années 2000 en Suède par des urbanistes et paysagistes. La méthode des sociotopes permet de comprendre et d’étudier les relations entre espaces et habitants d’un territoire, dans l’objectif de proposer des préconisations ou solutions aux problèmes rencontrés mais surtout de renforcer la participation des habitants aux décisions concernant ces espaces.
Sociotope fait aussi écho à “Biotope”, qui définit un milieu biologique homogène. Les milieux biologiques comme les environnements humains ne sont pas figés, ils évoluent en permanence ; nous cherchons néanmoins à identifier ce qui les caractérise, leur étendue, et, dans une certaine mesure, leurs limites… afin de mieux les comprendre.